Skip to content

« Prayer of the mothers » : un chant mobilisateur de Yael Deckelbaum pour la marche des femmes juives et arabes unies pour la paix.

by jean on août 20th, 2017

 

 

Dans le contexte de la violence qui sévit entre israéliens et palestiniens, exacerbée par l’appareil répressif d’Israël, un mouvement s’est levé pour proclamer un esprit de paix. Ce mouvement : « Women wage peace » (Les femmes font campagne pour la paix) est apparu en 2014 à l’occasion du conflit armé à Gaza. Il a pris son essor et a réalisé en 2016 une marche pacifique qui s’est imposée par sa dynamique et sa visibilité.

Le 4 octobre 2016, ce mouvement pour la paix a commencé une marche de l’espérance qui a duré deux semaines. Pendant ces deux semaines, des milliers de femmes juives et arabes israéliennes ont marché du nord d’Israël vers Jérusalem, en réclamant un accord de paix Israël-Palestine qui serait respectueux, non violent et accepté par les deux parties. La marche a culminé le 19 octobre avec plus de 4 000 femmes réalisant une prière conjointe juive et musulmane pour la paix au Qasr el Yahud à l’extrémité nord de la Mer morte. Ce même soir, 15 000 personnes se sont rassemblées pour protester et appeler à l’action devant la résidence du Premier ministre israélien (1).

 

Un chant de marche : « The prayer of the mothers »

 

Cette grande manifestation a trouvé son chant de marche dans un hymne : « The prayer of the mothers » (la prière des mères). Ce chant a été réalisé par une jeune et talentueuse musicienne israélienne, Yael Deckelbaum, interprète et compositrice qui s’est engagée dans le mouvement et l’a accompagné dans son action (2). Reconnue dans son pays et à l’étranger comme une artiste d’excellence, fondatrice et membre du légendaire trio : Habanot Nechama, Yael a écrit le chant : « Prayer of the mothers » et l’a enregistré avec des responsables de « Women wage peace ». Yael a travaillé également avec Lehmah Gbowee, une femme libériane qui a reçu le prix Nobel de la paix pour sa mobilisation des femmes en faveur de la paix ayant débouché sur la fin de la seconde guerre civile au Libéria en 2003.

 

 

« Prayer of the mothers » est chanté dans des contextes divers et sous des formes différentes (3).

Ses paroles nous entrainent sur le chemin de la fraternité et de la paix comme en témoignent ces quelques extraits.

 

« Chuchotement du vent de l’océan

Qui souffle très loin

Le linge qui flotte

Contre l’ombre d’un mur

 

Entre le ciel et la terre

Il y a des gens qui veulent vivre en paix

Ne baisse pas les bras

Continue à rêver

De paix et de prospérité

 

Quand est-ce que les murs de la peur fondront ?

Quand retournerais-je de l’exil

Et nos portes s’ouvriront

A ce qui est vraiment bon ?

 

Les murs de la peur fondront un jour

Et je rentrerai de l’exil

Les portes s’ouvriront

A ce qui est vraiment bon

 

Du Nord au Sud

De l’Ouest à l’Est

Ecoute la prière des mères

Apporte leur la paix

 

 

Ce chant a accompagné la marche de la paix. Il porte de bout en bout le clip réalisé par « Women wage Peace » (4) pour communiquer le message et l’esprit de cet événement. Ce clip transmet une symbolique forte à travers ses différentes séquences :

° Des jeunes femmes, de blanc vêtues, se rassemblant dans le désert, et exprimant une convivialité fraternelle dans un chant partagé, expression de paix.

° Dans le même élan et dans le même esprit, des femmes de toutes origines manifestant leur solidarité et leur fraternité en des gestes significatifs de tendresse et de reconnaissance.

° L’intervention de Lehmah Gbowee, prix Nobel de la paix, pour encourager ce mouvement : « Je voulais vous faire savoir que la paix est possible dans le monde où nous vivons quand des femmes intègres et de foi se manifestent pour le futur de leurs enfants ».

° De bout en bout, la dynamique de cette marche commune revêt une dimension épique et nous entraine dans un dépassement de nous-même.

 

Dans cette démarche,  convergent des femmes dans une pleine humanité d’amour, d’empathie, de respect. Pour nous, nous percevons dans cet événement un souffle, le souffle de l’Esprit. L’Esprit abolit les barrières et unifie comme nous l’apprend l’expérience de la Pentecôte (6). Comme en d’autres évènements historiques, l’espérance ouvre les portes de la libération. Nous accueillons ce chant dans un mouvement d’émotion, de sympathie et d’émerveillement.

 

J H

 

(1)            Sur le site du journal israélien, Haaretz, un article qui fait le point sur cet épisode : « Prayer of the mothers » honors thousandsof jewish and arab women marching for peace » : http://www.haaretz.com/israel-news/1.754127 On trouvera par ailleurs d’autres articles sur cet évènement important intervenu en octobre 2016 : Sur +Positivr : « des milliers de femmes en marche pour la paix » : http://positivr.fr/women-wage-peace-paix-israel-palestine-femmes/ Sur le site du Monde : « En Israël, le combat des femmes pour la paix » : http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/10/20/en-israel-le-combat-des-femmes-pour-la-paix_5017432_3218.html Le mouvement « Women wage peace » s’est inspiré de mouvements analogues pour la paix en Irlande du Nord et au Libéria. Il milite pour des négociations de paix entre Israël et l’autorité palestinienne. Il accueille des personnes très diverses, y compris des hommes. Il comprend aujourd’hui plus de 20 000 membres. Une information complète sur Wikipedia : https://en.wikipedia.org/wiki/Women_Wage_Peace

(2)            Yael Deckelbaum. Biography : http://www.yaeldeckelbaum.com/en/biography

(3)            Yael Deckelbaum and The Prayer of the Mothers Ensemble- The Land : https://www.youtube.com/watch?v=bU8Fqi1iFxc

(4)            Clip de la marche de l’espoir conduite par « Women wage Peace » et animée, de bout en bout, par le chant : « The prayer of the mothers » : « Yael Deckelbaum/ Prayer of the mothers- Official video : https://www.youtube.com/watch?v=YyFM-pWdqrY&list=PLKZY04ztdn4vRnQqcu2z0UzBWtTV9FL9s

(5)            Pentecôte : Actes 2.1-21

 

 

Sur ce blog, voir aussi :

« Aujourd’hui, nous sommes tous frères à Bamako » : http://www.vivreetesperer.com/?p=1101

« La vision mobilisatrice de Martin Luther King » : « I have a dream »

http://www.vivreetesperer.com/?p=1493

From → Articles

Pas encore de commentaires

Ecrire un commentaire

Note: ces données resterons confidentielles. Votre email ne sera pas publié.

Suivre cet article via RSS

In an effort to prevent automatic filling, you should perform a task displayed below.