Skip to content

Hymne à la liberté

by jean on avril 2nd, 2018

 

Confronté à toutes les formes de domination et d’oppression qui existent aujourd’hui dans le monde, nous pouvons considérer ces réalités et ces menaces dans un mouvement ou nous pressentons qu’un nouveau monde est néanmoins en train d’apparaître et finira par l’emporter. Et déjà, en bien des lieux et en bien des moments, liberté et fraternité ont remporté la victoire. Nous pouvons envisager cette évolution dans un regard animé par l’espérance. Si à Pâques, on se remémore la résurrection de Jésus, de fait cette résurrection est aussi le point de départ d’un mouvement en cours ou, en Christ, un nouveau monde est en train de grandir et germe un univers où Dieu sera tout en tous (1). « Voici que je fais toutes choses nouvelles » ( Ap. 21.5).

 

En voulant évoquer par une photo, l’événement de Pâques comme une victoire de la vie,  nous avons pensé à une superbe photo d’une photographe espagnole, Gloria Castro, représentant un envol d’oiseaux : https://www.flickr.com/photos/glorinhabum/39600291525/in/faves-22263854@N03/

Et nous avons remarqué qu’elle avait sous-titré : « Un canto a la  libertad », c’est à dire : « Un hymne à la liberté ».  Nous avons ensuite découvert que ce titre correspondait à un chant qui nous a paru admirable :

 

 

De fait, « Canto a la libertad » est l’œuvre de Jose Antonio Labordeta, auteur compositeur interprète, écrivain et artiste aragonais. Il a composé cet hymne à la liberté au moment où la mort de Franco ouvrait les portes de l’Espagne sur de nouveaux horizons de liberté. Sa chanson parlait de paix, d’égalité, de justice et d’effort collectif…

Ce chant est devenu si populaire qu’à la mort de Jose Labordeta en 2010, un mouvement est apparu pour promouvoir cette chanson comme hymne officiel de la province d’Aragon (2)

 

Ce chant porte des paroles qui font sens (3) :

 

 

Il y aura un jour où nous tous

En levant les yeux

Nous verrons une  terre

Porteuse de liberté….

 

En criant liberté

Les cloches sonneront

Depuis les clochers

Les chants déserts

Se remettront à grainer

Des épis hauts

Prêts pour le pain

 

Pour le pain qui durant des siècles

Ne fut jamais partagé

Parmi tous ceux qui firent leur possible

Pour propulser l’histoire

Vers la liberté

 

Il sera aussi possible

Que ce magnifique matin

Ni toi ni moi ni un autre

Ne parvenions à le voir

Parce qu’il faudra l’impulser

Pour qu’il puisse exister

 

Qu’il soit comme un vent

Qui arrache les buissons

Faisant surgir la vérité

Qu’il lave les chemins

Des siècles de destruction

De la liberté

 

Un chant que nous pouvons écouter en nous y associant

 

J H

 

Sur ce blog, voir aussi :

« Non violence : une démarche spirituelle et politique :

http://www.vivreetesperer.com/?p=2739

« Agir et espérer. Espérer et agir » :

http://www.vivreetesperer.com/?p=2720

« Prayer of the mothers » : un chant mobilisateur de Yael Deckelbaum pour la marche de femmes juives et arabes unies pour la paix » :

http://www.vivreetesperer.com/?p=2681

« Une vision de la liberté »

http://www.vivreetesperer.com/?p=1343

« La vision mobilisatrice de Martin Luther King : « I have a dream »

http://www.vivreetesperer.com/?p=1493

 

 

 

 

(1)            On se reportera à l’œuvre de Jürgen Moltmann portant théologie de l’espérance sur ce blog ou sur le blog : « L’Esprit qui donne la vie » : « Engagés dans le monde » : http://www.lespritquidonnelavie.com/?p=773

(2)            « Canto a la libertad » : son auteur : http://www.spainisculture.com/fr/obras_culturales/canto_a_la_libertad.html

(3)             « Traduction de Canto a la libertad » : https://greatsong.net/TRADUCTION-JOSE-ANTONIO-LABORDETA,CANTO-A-LA-LIBERTAD,101562678.html

 

From → Articles

Pas encore de commentaires

Ecrire un commentaire

Note: ces données resterons confidentielles. Votre email ne sera pas publié.

Suivre cet article via RSS

Anti-spam: complete the taskWordPress CAPTCHA